Système de vidéosurveillance intelligente pour automobile

Vous avez une question ? Appelez-nous au 1-844-287-6468

Harcèlement d’une policière à Montréal



Harcèlement de la part d’une policière du SPVM? L’auteur de la vidéo était dans le centre-ville de Montréal (Québec, Canada). Il se rendait à une station-service Esso pour faire le plein et prendre un café. Des policiers le suivaient dans le stationnement de la station-service. Ils se garaient côte à côte et le fixaient durant tout le temps qu’il était à cet endroit. Ils avaient finalement activé leurs gyrophares. Lorsqu’il était prêt à quitter l’endroit, les policiers le suivaient pendant quelques minutes et brûlaient un feu rouge pour le garder en filature. Les agents de la paix demandaient ses papiers et commençaient à énumérer des infractions telles que brûler des feux jaunes et que ses pneus étaient trop gros et que son véhicule était abaissé illégalement et bien plus.

 

Harcèlement: Une policière demande ses papiers

 

Harcèlement d'une policière à Montréal

 

L’auteur de la vidéo avait mis très clairement en garde les agents de la paix qu’il enregistrait tout à l’intérieur du tout comme à l’extérieur du véhicule ainsi que la policière qui s’est présentée et lui-même. Il lui avait aussi fait savoir qu’il avait enregistré le feu jaune que la policière prétendait qu’il avait brûlé. Pour couronner le tout, il lui avait fait savoir qu’il enregistrait durant tout le temps qu’il était à la station-service dans l’unique but de surveiller ses moindres mouvements. La policière commençait à paniquer et prétendait qu’elle était en train de boire un café au même endroit. Mais, elle était restée à l’intérieur du véhicule de police durant tout ce temps. Comment aurait-elle pu aller se chercher un café? Il aurait fallu qu’elle ait déjà du café à l’intérieur du véhicule. Mais, selon la façon dont la policière se défendait, cela laissait sous-entendre qu’elle devait aller à la station-service pour acheter du café. Même s’il est possible d’avoir déjà eu du café à l’intérieur du véhicule de police, en lisant entre les lignes, les probabilités de mensonges sont excellentes. Rappelons-nous que ne nous voyons pas un feu jaune brûlé dans la vidéo.

Son système de caméras à l’intérieur de son véhicule lui a permis d’éviter des contraventions injustifiées, lui a permis de se protéger contre le harcèlement de policier. S’il y a harcèlement, il peut poursuivre.

L’auteur de la vidéo avait déclaré dans à une mise à jour dans sa description de sa vidéo que 4 ans plus tard, même après avoir été aux nouvelles sur Shaw et Global TV, il se fait harceler au moins une fois par semaine. Cela lui a affecté très négativement. Il nous a aussi informés que les dommages et traumatismes qu’il a subis seront comptés lorsque le temps viendra pour être compensé par une approbation de la cour dès qu’il a terminé de briller légalement sur leur campagne de harcèlement contre lui-même.

Quel est le résultat d’avoir tout enregistré? La policière a fait demi-tour et l’auteur de la vidéo a pu partir en économisant 100% au lieu d’une contravention qu’il aurait autrement eue !

Protégez-vous ! Ceci est une seule des nombreuses raisons pourquoi il est important munir vos véhicules de caméras embarquées CamAuPoint pour vos parcours sur la route.

(Crédit photo: Capture YouTube)

 

 

Source: YouTube

Share:

No Comments Yet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

eleven − 4 =

Live Chat Software